Lettre d’information

Indiquez-moi votre adresse mail pour être averti.e du prochain épisode en avant-première !

16:19

RDLF ep.17 : L’envie de devenir mère

novembre 29, 2020
MP3

Dans ce nouvel épisode de la thématique Les temps forts de ma vie, j’avais envie de vous parler désir de maternité.

Ce ne sont pas les questions qui manquent :

  • Est-ce qu’on désire un enfant ou on désire une grossesse ?
  • Est-ce que c’est bien la création d’une famille que l’on souhaite ?
  • Et comment est-il possible de désirer lorsqu’on a vécu un passé traumatisant ?

Pour des personnes ayant été victimes de violence dans leur enfance, il est difficile de faire couple et de maintenir des relations intimes satisfaisantes. L’ancien traumatisme a une influence sur leur vie de couple pour 98,6% des femmes concernées.

Et 77%* des femmes qui ont été dans mon cas déclarent ne pas pouvoir avoir de rapports sexuels quand elles le souhaitent. Donc un désir d’enfant dans tout ça… On n’en a pas forcément envie, non !

On a aussi le droit de ne pas désirer ! Il y a des raisons à cela.

Mais lorsque ça arrive, comment vit-on tout cela dans notre corps de femme, dans notre relation de couple au quotidien et quels sont les difficultés, les obstacles à dépasser pour vouloir donner la vie

Comment ai-je géré ma première grossesse et toutes les peurs qui s’y rattachaient ? Car oui, il y en a des peurs lorsque le passé se rappelle à vous au moindre changement durant la gestation.

Allez, on va regarder de plus près ce que j’ai mis en place (ou pas !) à l’époque pour vivre au mieux cette période de ma vie qui fut l’une des plus fortes. Celle du don de vie à un autre être humain. Et croyez-moi, ce n’est pas rien !

* Sondage IPSOS/AXA Atout Cœur pour AIVI. État des lieux de la situation des personnes victimes d’inceste: vécu, état de santé, impact sur la vie quotidienne. Paris, mai 2010.

Scroll to top