25:19

Saison 2 épisode 12 : Entretien avec Paulette, l’ancienne pro de l’écoute !

octobre 18, 2019
MP3

La deuxième saison de Restez dans le FloW démarre avec un entretien !

Paulette est une invitée un peu à part pour démarrer la nouvelle saison de ce podcast (dont vous avez compris qu’il se situe entre le documentaire et le sujet conversationnel) et je suis vraiment honorée qu’elle ait répondu oui à ma demande.

Paulette a 73 ans. Elle vit dans la campagne environnante de Saint-Étienne depuis plus de 40 ans, dans une maison nichée dans la forêt !

Une carrière en deux temps

D’abord comme assistante administrative pour la sécurité sociale des mineurs – Saint-Étienne étant le plus vieux bassin minier de France –  puis, grâce à ses formations en conseil conjugal et familial et en psychologie, en tant que conseillère au sein d’une association connue sous le nom de lÉcole des Parents et des Educateurs, l’EPE.

Paulette était donc une professionnelle de l’écoute, une professionnelle du lien ! Des liens !

Les liens entre conjoints, les liens entre parents et enfants, les liens intergénérationnels. Et dans cet épisode, c’est plutôt les liens transgénérationnels qui sont abordés à travers son histoire personnelle… mais pas seulement la sienne !

Vous ne savez pas ce qu’est le transgénérationnel ? C’est la transmission sur plusieurs générations (parfois lointaines) d’une « tâche inachevée ». La première est claire et contient ce qui est connu, consciemment transmis. La seconde contient ce qui est tenu secret, caché, non dit, non su, souvent un traumatisme ou un deuil non résolu, mais encore actif.

Dans cet épisode

Nous avons parlé de l’enfance de son enfance, de sa vie à la campagne ou en pension (qui était aussi appelé « l’asile » !) sans sa mère, de ses aspirations et du pourquoi elle a toujours estimé qu’elle devait soutenir les autres sans vraiment penser à elle… ou peut-être pourquoi cela lui permettait de s’éviter elle-même ?

Je vous laisse découvrir la puissance et la force de Paulette qui a su combattre toute sa vie pour les autres, qui a dû survivre !

Car oui, c’est une survivante qui, enfin, aujourd’hui, vit pour elle-même !

Bravo à elle ! Bravo à toutes les femmes qui lui ressemblent ! Moi je dis qu’il y a en beaucoup qui devraient recevoir une médaille du mérite simplement parce qu’elles ont tenu bon et se sont battues pour elle, là où jamais cela n’aurait dû être !

—————- Liens ——————-

L’École des Parents et des Educateurs, l’EPE.

Ecouter les meilleurs passages

  • 06:55 Combien de fois on a enfermé des femmes qui n'auraient jamais dû l'être
  • 09:30 Cette vie qui était un peu terne chez moi
  • 18:10 J'ai pu comprendre que j'étais restée scindée en trois parties
Scroll to top