45:04

Episode 10 : Entretien avec Anya Tsai – Les Résilientes

MP3

Pour ce nouvel épisode de la thématique Parlons Thérapie j’ai reçu Anya Tsai la fondatrice de l’association Les Résilientes , qui est aussi coach de résilience.

Attention, certains passages peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Anya est une femme pétillante, enthousiaste, avec une volonté de fer qu’on ne soupçonne pas et que j’ai découverte courant 2018 lorsque j’ai commencé à réfléchir à mon podcast Restez dans le FloW. Je suis tombée sur l’un de ses articles, mais il était encore trop tôt pour lire plus avant l’histoire des autres et je l’ai laissé de côté.

Et puis, grâce à une ONG féministe que je suis depuis son lancement, Le Salon des Dames et une jeune fille de 16 ans, Tilal, qui a participé à un concours de plaidoirie sur le thème des Droits de l’homme en avril dernier en remportant le premier prix avec son texte Femmes violées et société, je suis retombée sur son blog car elle a partagé son magnifique texte. Là, je me suis dit qu’il était temps que je la lise puis que je la contacte. Il fallait que de lectrice d’un blog dans lequel je me reconnaissais, nous passions au stade de la rencontre après avoir, moi aussi, avancé dans mes projets.

Anya m’a touchée parce que nous vivons toutes deux cette phase de sublimation qui vient après la résilience, ce besoin de traduire d’une manière ou d’une autre ce sentiment de vie que nous avons en nous, que nous portons avec le désir de le partager avec d’autres. Elle à travers le coaching de vie et son association Les Résilientes, moi avec le podcast Restez dans le FloW et qui sait un jour, peut-être aussi des conférences ?

Dans cet épisode…

Nous avons échangé sur son parcours professionnel, celui qui l’a fait vivre pendant plus de vingt ans pour arriver, doucement, à expliquer pourquoi elle a changé de voie ! Qu’est-ce qui, dans son histoire, a provoqué ce besoin de s’occuper d’elle… et de dévoiler son trauma à travers un blog pour aider, soutenir les autres femmes, à travers un conte pour expliquer à ses enfants le viol dont elle a été victime à 15 ans ?

Anya a une histoire particulière, différente de la mienne. Pour autant, elle aussi a dû faire face à cette enfant qu’elle a été et apprendre à aller au-delà du traumatisme généré par un viol avec violence. Elle a dû aller au-delà du sentiment de mort et libérer sa parole plus de vingt ans après les faits.

C’est ce qu’elle relate dans son article Voyage au bout de la nuit, en février 2018, à la troisième personne, comme pour narrer un conte à ses enfants.

J’espère que vous prendrez autant de plaisir à écouter Anya que j’en ai eu à échanger avec elle.

—————- Liens ——————-


Les Résilientes, le blog d’Anya Tsai pour les personnes résilientes suite à des violences sexuelles.

La plaidoirie de Tilal sur le thème des Droits de l’homme Femmes violées et société.

Ecouter les meilleurs passages

  • 08 : 30 Voyage au bout de la nuit
  • 15 : 25 Se dire à soi même "je t'aime", ce n'est pas si facile.
  • 27 : 00 Le groupe de parole part d'un constat : sur Paris, il n'y a quasi pas de groupe spécifique aux violences sexuelles.
  • 32 : 20 Je vais le faire, ce groupe pour les hommes !
Scroll to top